Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...

Publié le par Isa.L

Eh oui toutes les bonnes choses ont une fin. Aujourd'hui c'est le début de la fin de notre séjour.

Oui, le début. On ne va pas repartir comme ça, comme des flèches. Bien sûr que non! On profite jusqu'au bout de la magie bretonne. Et pour finir en beauté, nous nous arrêtons à Ploumanac'h pour une balade au cœur de la côte de granit rose.

Entre les plages de Trestraou et de Saint-Guirec, le chaos rocheux de Ploumanac’h s’étend sur plus de 25 hectares. Le décor y est somptueux.

Panoramique de Ploumanac'h

Panoramique de Ploumanac'h

Les rochers de granit rose s’y amoncellent dans un équilibre parfois instable. On se demande ce qui va nous tomber sur la tête?? Mais bon ça fait bien longtemps que ces formes étranges ont pris leur position et elles ne vont pas en changer aujourd'hui. Enfin j'espère...

Tombera, tombera pas?Tombera, tombera pas?Tombera, tombera pas?

Tombera, tombera pas?

Les géologues estiment que la formation de ces rochers date de plus de 300 millions d’années. A l’origine, il s’agissait d’un magma volcanique ; celui-ci s’est lentement érodé, générant des rochers aux formes curieuses.
Devant l’afflux de visiteurs le site de Ploumanac’h a fait l’objet de mesures de protection ; des sentiers balisés ont été créés afin de préserver la flore.

Ce site est d'ailleurs classé patrimoine national ; il est la propriété du Conservatoire du Littoral.

On commence la balade par un passage sur la plage de Sain -Guirec. Selon la légende, c’est sur cette plage qu’accosta le moine Saint-Guirec au VIIe siècle. Un oratoire, édifié à même la plage au XIe siècle, perpétue la mémoire du saint.

Plage et oratoire de Saint-Guirec.Plage et oratoire de Saint-Guirec.
Plage et oratoire de Saint-Guirec.Plage et oratoire de Saint-Guirec.
Plage et oratoire de Saint-Guirec.Plage et oratoire de Saint-Guirec.

Plage et oratoire de Saint-Guirec.

Entourée de pins, de rochers de granit rose, et d'agapanthes (magnifiques fleurs bleues) la grève séduit par son aspect pittoresque.

Au large, faisant face à la plage, le Château de Costaérès a l’apparence d’un château de conte de fées. Perché sur son île,il est uniquement accessible à marée basse mais ne peut pas être visité.
C’est en 1892 qu’un ingénieur-mathématicien polonais acheta la petite île de Coz-Seheres, à la sortie du chenal de Ploumanac’h. La transaction s’effectua pour une bouchée de pain. Le nouveau propriétaire dessina lui-même les plans du château puis le fit bâtir. Décédé avant la fin de la construction, c’est sa fille qui entreprit de le terminer en faisant construire la partie ouest.

Depuis, le château a été souvent occupé par des artistes. C’est là que Henryk Sienkiewicz acheva son roman Quo Vadis, qui a obtenu en 1905 le prix Nobel. D’ailleurs, le château se fait souvent appeler, depuis, "château de Quo Vadis"

Château de Costaérès  sur son île.

Château de Costaérès sur son île.

En suivant le chemin des douaniers, dans une sorte de jardin où les noms des lieux résonnent comme des cris hurlés des entrailles de la terre , Roc-Worm, Ar Skevelle, Pors Laeron ou Pors Kamor, où la nature semble s'être laissée à un grand jeu de sculpture, on découvre des formes plus surprenantes les unes que les autres.

Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...

Pas très doués pour repérer et surtout reconnaître la forme de ces rochers, nous nous sommes laissés guider par nos envies: pour les uns l'escalade, pour les autres l'étrangeté du lieu. Bien évidemment nous nous somme approchés du phare de Men Ruz.

Un premier phare en granit gris de l’Ile Grande fut construit en 1860 ; il était habité par un gardien. Détruit par les allemands en août 1944, il fut remplacé par un nouveau phare en granit rose ; celui-ci mesure 15 mètres de haut et est automatisé. Sa portée par nuit claire est de 11 milles marins, soit 20 kilomètres.

Un petit pont de granit permet de rejoindre la plate-forme du phare. De celle-ci, le visiteur a un très beau point de vue sur la côte de granit.

A l’angle de la plateforme se trouve un escalier de pierre qui descend vers une pièce aménagée sous les rochers.

Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...

A vous maintenant de laisser libre cours à votre imagination et de trouver une ressemblance quelconque à ces enchevêtrements de roches... Bonne balade!

Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...
Kenavo Breiz, trugarez ha ken ur wech all...

Nous, on file déjeuner au parc des sculptures que Sacha n'a pas manqué d'apercevoir lors de notre arrivée. Comme une promesse est une promesse , nous mangerons là-bas avant de reprendre la route.

Situé au carrefour de Ploumanac'h, ce parc présente plusieurs sculptures monumentales en granit.

Repos du tailleur de Patrice Le GuenRepos du tailleur de Patrice Le Guen

Repos du tailleur de Patrice Le Guen

Mère à l'enfant de François Breton

Mère à l'enfant de François Breton

Le passage de Jean Yves MénezLe passage de Jean Yves Ménez
Le passage de Jean Yves MénezLe passage de Jean Yves Ménez

Le passage de Jean Yves Ménez

Sur le thème du passage, cette oeuvre de 32 tonnes est née d'une collaboration avec l'IUT de Lannion. Dans cette sculpture, des capteurs de présence restituent la mémoire encore visuelle du visiteur. Le bloc du fond ayant été perforé en son centre et délesté de son noyau cylindrique qui gît encore à son pied.

Biscornet, John Bisson

Biscornet, John Bisson

Ce totem représente la Grande Ourse, une constellation qui a guidé les marins de Saint- Malo vers le nouveau monde. elle est constituée de 7 blocs de granit, à l'image des 7 étoiles.

Ce type de sculpture a été crée par les Inuits pour se repérer dans les paysages de neige de Grand Nord. Les images symboliques gravées au dos rendent hommage à la nature.

"L'ours a l'esprit du véritable être humain" nous rapporte un message de réconciliation, de pardon, de respect à l'égard de la nature. L'homme appartient à la nature et non le contraire.

Menhir II de Marc Simon

Menhir II de Marc Simon

La difficulté du dialogue ou l'infini de Rouzic de Viorel Enach
La difficulté du dialogue ou l'infini de Rouzic de Viorel Enach

La difficulté du dialogue ou l'infini de Rouzic de Viorel Enach

L'oeuvre, désignant le signe de l'infini, c'est l'idée de l'envol et de l'infinitude d'idées qui sont à la genèse de toute oeuvre artistique. Les formes serpentines issues d'un mélange de travail élaboré et le traitement de surface laissant apparaître les traits d'outils, se dessinent dans l'espaces verticalement afin d'utiliser cette idée.

C'est une forme d'élévation au-dessus de l'univers terrestre, accrocheur et limité. Par sa transposition en volume, l'idée de cette oeuvre traite de l'infini et qui peut nous emmener plus loin dans notre imagination.

Femme fleur ou femme enceinte de Wattel
Femme fleur ou femme enceinte de Wattel

Femme fleur ou femme enceinte de Wattel

Le sculpteur et sa création de Shelomon Selinger

Le sculpteur et sa création de Shelomon Selinger

L'Ankou de François Breton
L'Ankou de François Breton
L'Ankou de François Breton

L'Ankou de François Breton

Ici, nous avons une représentation de l'Ankou, très célèbre en Bretagne. L'ankou est un personnage qui représente la personnification de la Mort. Il ne représente pas la Mort en elle-même, mais son serviteur.Son rôle est de collecter dans sa charrette grinçante, les âmes des défunts récents.

Dahud de Patrice Le Guen
Dahud de Patrice Le Guen
Dahud de Patrice Le Guen

Dahud de Patrice Le Guen

La légende de la ville d'Ys : La fille du roi Gradlon causa la perte de la ville en s'emparant des clefs de la cité pour les offrir à son amoureux malveillant. La ville était construite au dessous du niveau de la mer. L'amoureux ouvrit les portes laissant les flots engloutir la cité

Distant vieu de Tatsumi Sakaï,

Distant vieu de Tatsumi Sakaï,

Eclosion de Seenu devant l'Ankou et Mehnir II.

Eclosion de Seenu devant l'Ankou et Mehnir II.

Cette fois, il est temps de repartir alors on dit: "au revoir la Bretagne, merci et à une prochaine fois..."

Publié dans Prendre l'air

Commenter cet article

Joffrey 28/08/2014 19:49

que de bons souvenirs dans ces paysages magnifiques !! A refaire ;)

Isabelle 28/08/2014 20:14

Je cherche un camping pour la prochaine fois!