Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent.

Publié le par Isa

wp8be12748_05_06.jpgDans cet ouvrage, les auteurs présentent aux parents (ou aux enseignants!) une méthode simple et efficace pour faire l'apprentissage des habiletés de communication qu'elles transmettent dans leur très populaire atelier Parler pour que les enfants écoutent. 
Des dialogues vivants et des bandes dessinées décrivent dans ce livre, étape par étape, toute une gamme d'outils de communication ainsi que les multiples façons, pour un père ou pour une mère, de s'en servir afin d'améliorer leur relation avec leurs propres enfants. 
Traduit en plus de seize langues, ce livre a reçu un accueil enthousiaste de la part des parents et des professionnels. De lecture facile, il est lui aussi à la portée de tous.

 

"[...] Jetons un regard sur cette méthode de communication et en quoi elle consiste au juste.

Nous sommes à la recherche d'une façon de vivre ensemble qui nous permette de nous sentir à l'aise dans notre peau tout en aidant les autres à se sentir à l'aise.

Nous voulons trouver une façon de vivre qui exclut le blâme et la récrimination.

Nous voulons trouver une façon  d'être plus sensibles aux sentiments les uns des autres.

Nous voulons trouver une façon  d'exprimer l'irritation ou la colère sans causer de tort.

Nous voulons trouver une façon  de respecter les besoins des enfants tout en étant aussi respectueux de nos propres soins.

Nous voulons trouver une façon  qui permette aux enfants d'acquérir le sens des responsabilités tout en tenant compte d'autrui.

 

Enfin, notre désir, c'est de rompre le cycle du langage nocif qu'on nous a transmis de génération en génération. Nous voulons plutôt léguer à nos enfants un héritage différent, une façon de communiquer qu'ils pourront utiliser le reste de leur vie avec leurs amis, leurs collègues de travail, leurs parents, leur conjoint et un jour, leurs propres enfants."

 

 

 

 

 

Publié dans Lectures

Commenter cet article

nata 04/04/2013 17:16


Coucou


un 1er passage en vitesse avant d'aller chercher kema au collège et de la consuire au cirque.


En lisant ton article, cela me fait penser à l'association de la maman de Nala :


http://laboiteaoutilsdelafamille.wifeo.com/